Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
mystiqueorthodoxe.over-blog.com

Une autre âme bénie

11 Février 2017 , Rédigé par Albanor Publié dans #Souffrance

 

"Ne méprisez pas mes plus petits. Les anges dans les cieux voient pour toujours le visage de Dieu."

 

Elle a quitté les Philippines à vingt ans, avec des milliers d'autres femmes, pour Hong Kong. Depuis 37 ans, elle a travaillé dur comme femme de chambre et a fait du nettoyage dans des conditions presque d'esclavage.

 

Un maigre salaire. Une assurance maladie qui ne couvre que l'essentiel. Un espace de vie privé dans le cellier d'une maison avec un petit lit au-dessus du lave linge et du sèche linge.

 

La journée de dimanche se passait en dehors de la maison avec les autres femmes de chambre, sur les places de la ville. La nourriture : quelques nouilles, une tasse de riz et un morceau de pain. Un maigre salaire qu'elle envoyait aux Philippines pour sa famille pauvre.

 

Elle ne se maria jamais. En effet, comment serait-il possible ? Aux Philippines, on ne peut y aller que trois semaines, il faut bien travailler les autres jours. Ces dernières années, elle a nettoyé une fois l'Eglise et le Bureau chaque semaine. Je l'ai apprécié dès le moment où je l'ai rencontrée. Attentionnée et consciencieuse dans son travail. Un caractère simple et humble. Aujourd'hui, elle est redevenue timide comme une petite fille, elle m'a annoncée qu'elle a décidée de retourner dans son pays natal. 37 années de travail. Difficile maintenant de trouver un emploi à Hong Kong. Elle a décidé de prendre sa retraite. Mais elle sera de retour avec absolument rien. Pas de traitement car pas d'argent pour des problèmes de santé. Elle retourne à près de soixante ans dans son pays. Elle n'a rien gardé comme économie pour elle-même.

 

Il y a quelques mois, je me souviens qu'elle était arrivée au bureau pour le nettoyage en larmes. Je lui ai demandé ce qu'il se passait, elle m'a dit que son frère avait été tué dans un accident causé par un conducteur inconscient, et n'avait pas eu l'argent pour aller aux Philippines assister aux funérailles. Son employeur n'avait pas voulu payer le billet. Maintenant, elle a fui pour toujours Hong Kong. Elle y a travaillé 37 ans. Un séjour qu'elle a toujours méprisée. Elle doit se battre avec sa maladie. Jusqu'à ce que le Seigneur l'appelle pour le reste de ses travaux. Je lui ai demandé, "qu'allez vous faire maintenant dans votre village ?". Elle m'a dit d'une voix basse : "Ne vous inquiétez pas ! Nous avons des poulets, quelques porcs. Une vache". Puis elle a continué son travail.

 

J'étais seul dans le bureau. Je pensais. Une autre âme bénie, tourmentée, méprisée. Mais avec une valeur inestimable ! Loin du soi-disant succès et l'arrogance de la vie..

 

"Ne méprisez pas les plus petits. Car ils verront la face de Dieu avec les anges dans le ciel !"

 

Extrait de Enorion.blogspot.fr,, Synodoiporia.gr

http://synodoiporia.gr/?option=com_content&view=article&id=5061%3Aalli-mia-evlogimeni-psyxi&catid=11&Itemid=122

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article