Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
mystiqueorthodoxe.over-blog.com

Comment un homme athéiste et atteint du cancer, a cru en Dieu

9 Décembre 2016 , Rédigé par Albanor Publié dans #Orthodoxie en Grèce, #Maladie, #Mort, #Ange Gardien, #Athéisme

Il y a déjà quelques années, s'est déroulée ce fait. Cette histoire m'a été racontée par mon bon ami, le P. Demetrius, le prêtre de l'Eglise Orthodoxe de Saint Vasilios, située à Shatouri, à Pirée en Grèce. Je vous présente cette histoire comme elle m'a été rapportée par le Père Demetrius en personne.

Par Antonios Tendios, Skalohori, Mytilène, Grèce

 

Un matin, après la Divine Liturgie, je suis resté dans l'Eglise. Un homme de cinquante ans est venu me parler. Je ne le connaissais pas, et ne l'avais jamais vu auparavant dans mon Eglise. Il m'a parlé d'un vieil homme de 42 ans qui avait été admis à l'hôpital du Pirée, à Athènes. Vieil homme, car il avait été diagnostiqué avec un cancer très avancé, et tout son corps était métastasé y compris son cerveau. Après examen, les médecins lui avaient dit qu'ils ne pouvaient probablement plus faire grande chose pour le sauver. Il prenait de fortes doses de médicaments, mais cela ne l'aidait pas. Ce monsieur m'a dit que l'homme hospitalisé était l'un de ses proches parents. Il m'a alors demandé que j'aille le voir à l'hôpital le plus tôt possible, afin de lui donner la Sainte Communion. 

Comme il me l'a demandé, je suis allé à l'hôpital pour remplir mon obligation d'administrer la Sainte Communion à l'homme malade. Dès que je suis entré dans sa chambre, il était évident qu'il était en mauvais état. Je me suis rendu compte aussi que sa maladie s'était bien propagé dans son cerveau, et il n'avait aucune chance de survie. Ses jours étaient comptés. Le patient était la seule personne dans la chambre. L'autre lit était vide. A un certain moment, le patient se réveilla de son coma et ouvrit les yeux. Il m'a tout de suite vu et avec beaucoup de difficulté, m'a raconté l'histoire suivante : 

" Ma famille m'a fait admettre dans cet établissement hospitalier. Il y a trente-cinq jours. Un vieil homme de 80 ans était déjà dans cette chambre. Ce patient souffrait d'un cancer de l'os. Il souffrait de douleurs atroces. En dépit de sa douleur, il continuait de prier : "Gloire à Toi Ô Dieu, Gloire à Toi Ô Dieu", suivi d'une série de prières. J'étais athée et j'entendais cela pour la première fois dans ma vie. Je n'avais jamais mis les pieds dans une église de ma vie. Voilà pourquoi je suis devenu tellement surpris lorsque, après avoir dit ses prières, il se calmait et dormait paisiblement pendant deux ou trois heures. Mais quand il se réveilla, il gémissait de douleur insupportable. Et puis il a continué à prier "Gloire à Toi, Ô Mon Dieu".  

Gémissant d'une douleur immense, en dépit de sa douleur, il continuait à glorifier Dieu. Mais moi, dans ma frustration de ma douleur, je blasphémais le nom du Christ et Sa Sainte Mère. Le vieil homme était en train de remercier Dieu de lui avoir donné le cancer. L'entendre continuer comme ça en permanence, souffrant moi dans ma propre douleur, je me fâchais contre lui. En plus de sa constante prière, il demandait tous les jours de recevoir la Sainte Communion. 

Je luis disais, "Enfin, tu ne vois pas que le Dieu que tu glorifies, te tortures sévèrement avec cette maudite maladie ? Qu'est-ce que Dieu ? Il n'y a pas de Dieu" !. Le vieil homme, de manière calme, tranquille, me fit alors entendre : " Il existe mon enfant, Dieu existe vraiment et il est un Père aimant. Grâce à la maladie qu'il nous a donné, nous sommes purifiés de nos nombreux péchés." Ces réponses du vieil homme m'ont fait encore plus de colère en moi, et j'ai de nouveau blasphémé Dieu comme un Démon. J'ai commencé à crier en disant : "Dieu n'existe pas, je ne crois pas à quoi que ce soit, son royaume céleste, ni dans l'autre monde" !

Suite à cet échange entre nous, le vieil homme me répondit tranquillement : "Attendez et vous verrez de vos propres yeux comment l'âme d'un chrétien croyant est séparé de son corps. Je suis un pécheur, mais la grâce de Dieu me sauvera. Attendez, vous allez voir et croire !" Il a continué à glorifier Dieu et sa Sainte Mère. Il disait une prière spécifique, c'était l'Acathiste à la Vierge Marie. Il a également chanté d'autres hymnes. 

A un moment donné, il arrêta brusquement de prier, et je l'ai entendu dire : "Bienvenue mon ange gardien ! Je vous remercie d'être venu avec un tel resplendissement d'anges pour prendre mon âme." Dans un grand choc, j'ai ouvert les yeux pour voir devant moi l'Armée Céleste. Le vieil homme a ensuite fait le signe de la croix. Il a croisé les bras sur sa poitrine et a pris son dernier souffle. Soudain, la chambre d'hôpital s'est remplie de lumière brillante qui était plus lumineuse que dix soleils. Moi, incroyant, athée, matérialiste, vit ce miracle de mes propres yeux. Puis un très beau parfum emplit la pièce. J'étais abasourdi par ce que je voyais, car je me suis rendu compte que le vieil homme avait eu à ce point raison tout le long. J'ai alors appelé mes parents et leur ai dit ce que j'avais vu et vécu. Je leur ai demandé en colère pourquoi ils ne m'avaient jamais parlé de l'existence de Dieu. J'ai alors invité mes parents et amis à venir près de moi, et leur ai demandé de me dire tout sur la foi en Dieu, que personne ne m'avait jamais enseigné. Cher Père, je crois maintenant que Dieu existe vraiment. Voilà pourquoi je vous demande d'entendre ma confession et de me donner la Sainte Communion. 

Extrait de Apantaortodoxias, 

http://apantaortodoxias.blogspot.fr/2012/10/how-atheist-cancer-patient-came-to.html

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article