Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
mystiqueorthodoxe.over-blog.com

La cuirasse de Saint Patrick

25 Novembre 2016 , Rédigé par Albanor Publié dans #Saint Patrick, #Prière, #Irlande, #Orthodoxie en Grande Bretagne

Saint Patrick

La cuirasse de Saint Patrick, est une puissante prière de libération de Saint Patrick, patron de l'Irlande. Une prière très belle, que le courageux et grand apôtre d'Irlande, très aimé par les Irlandais, récita dans les moments les plus difficiles de sa lutte pour se défendre contre les attaques et les malédictions des druides, et les nombreux pièges pour décourager son oeuvre de l'évangélisation.

 

Il démontra avec des signes et des prodiges aux Irlandais, pétris de magie et de sciences occultes, que la puissance du Christ était encore plus grande. En effet, les sorts des druides ne purent rien contre la puissance de la foi en Christ de ce grand saint !

 

Une grande partie de l'Irlande était très sombre et barbare dans le cinquième siècle après Jésus Christ : une terre de druides et de païens. Il est intéressant de noter que Patrick n'a pas essayé de convaincre les irlandais à nier leur croyance en l'existence du surnaturel. Comme un historien écrit  : "Si le Christianisme était venu en Irlande seulement avec des doctrines théologiques, l'espoir de la vie immortelle, et idées éthiques, sans miracles, mystères et rites, n'aurait jamais pu gagner le coeur celtique" : "Parce que le Royaume de Dieu ne vient pas avec des mots mais avec puissance" (1 Cor, 4 : 20).

 

Au lieu de cela, il a convaincu les irlandais de la nature démoniaque des pouvoirs païens, et par là même la puissance du Christ. Il a utilisé les Saintes Ecritures pour définir ses pouvoirs contre les démons. "Pour nous, la lutte, en effet, ce n'est pas contre le sang et la chair, mais contre les dominations, contre les puissances, contre les dominateurs des ténèlbres de cette ère, contre les esprits du mal qui habitent dans les régions célestes) (Eph, 6, 12)

 

Patrick est aujourd'hui connu comme le saint qui a chassé les serpents d'Irlande. Même si quelques uns contestent qu'il y ait jamais eu de serpents en Irlande, ils disent que les "serpents" chassés par Patrick étaient les druides, les prêtres occultes du peuple celtique, et sa réputation d'avoir libéré l'Irlande par les serpents, c'est une façon subtile pour dire que Saint Patrick apporta la lumière du Christ qui a libéré le pays par les ténèbres du malin.

 

Le symbole de l'Irlande est le trèfle, c'est pourquoi Saint Patrick l'a utilisé pour expliquer le mystère de la Sainte Trinité aux païens : Dieu le père, Dieu le fils, Dieu le Saint Esprit, distincts et indissolublement unis dans l'amour.

 

En 433, Saint Patrick se dirigeait avec un groupe d'adeptes à  la cour du roi d'Irlande. Ayant eu vent que les druides préparaient une embuscade pour le tuer, il pria en invoquant la protection divine. La tradition raconte que lorsque le Saint passa devant les druides cachés, ils ont seulement vu un cerf entouré de quelques faons. Saint Patrick et ses hommes furent sauvés.  C'est pourquoi cette prière est passée dans l'histoire comme le cri du cerf (faeth fiada), ou "la cuirasse de Saint Patrick".

 

Je me revêts aujourd'hui,

du Nom fort de la Trinité.

J'invoque les Trois personnes Unies,

Par qui le monde était créé.

 

Je revêts en ce jour,

L'incarnation de Jésus Christ,

Son baptême par l'eau et l'Esprit,

Sa croix de mort pour mon salut,

Son bond du tombeau parfumé,

Ses pas en haut vers l'infini,

Son retour au jour dernier,

Je les revêts pour toute ma vie. 

 

Je revêtes toutes ces forces vainqueurs,

L'obéissance des Anges au Ciel,

Bonnes oeuvres faites pour le Seigneur,

L'espoir de la vie éternelle,

Les oracles des Prophètes de Dieu,

Les Apôtres portants de Bonnes Nouvelles,

Les prières des Patriarches Hébreux,

La Pureté des âmes fidèles.

 

Je revêts tous ces éléments,

Les vertus du ciel étoilé,

La gloire du soleil vivifiant,

La blanche lune dans sa clarté,

L'éclatement des éclairs véloces,

Les profondeurs salées des mers,

Spendeur du feu, forts vents féroces,

Les solides rocs, la ferme Terre. 

 

Je revêts en ce jour,

La force de Dieu pour me guider,

Ses oreilles pour entendre mon cri,

Ses yeux d'amour pour me veiller,

Sagesse de Dieu pour m'instruire,

Sa parole pour tailler mes mots,

Sa puissante main pour me tenir,

Ses anges pour me garder d'en haut. 

 

Contre les filets des démons,

Les séductions des vices fatals,

Toutes mes mauvaises inclinations,

Les hommes qui me désirent du mal,

En haut, en bas, de loin, de près,

En toute heure et en tout lieu,

Contre toutes ces hostilités,

Je revêts toutes ces forces de Dieu.

 

Contre sorciers et féticheurs,

Les faussetés de l'Ennemi,

Contre l'idolâtrie du coeur,

Bêtes sauvages, attaques, maladies ;

Contre hérésies et faux prophètes,

Contre brûlure, noyade, poison,

Les mauvaises pratiques de nos ancêtres,

Protège-moi Christ, et viens bientôt ! 

 

 

Que Christ soit toujours avec moi,

 

Christ dans ma bouche et dans mon coeur,

Christ derrière et devant moi,

Christ en largeur et en longueur,

Christ à ma gauche, ma droite, autour,

Christ dans le calme, dans le danger,

Christ dans la nuit, pendant le jour,

Christ en voisin et étranger.

 

Je me revêts aujourd'hui,

Du Nom fort de la Trinité,

Du Père, du Fils, du Saint Esprit,

De la trois fois Sainte Unité,

Qui a créé le monde Lui Seul,

En qui toute la création à l'être,

Père Eternel, Esprit, Parole,

Le Salut vient de Christ le Maître ! 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article